Pour imprimer cette page, séléctionnez l'ensemble du texte et par Copier-coller transférez la sur un document texte vierge.

Peira cava

107 km

Au départ de Nice - port, suivre A8 et Sospel par la D2204.

Vous traverserez La Trinité (qui s'appelait il y a quelques années encore "La trinité - Victor") puis Drap.

A la Pointe de Contes, vous prenez à droite vers l'Escarène par le col de Nice.

A la sortie de l'Escarène, prendre à gauche vers Luceram.

Vous pouvez faire une petite halte à Luceram et monter vers l'église dont la messe de minuit est suivie avec assiduité chaque année. Dans l'église, rétables de Bréa peintre de l'école de Nice de la Renaissance.

A la sortie de Luceram vous pouvez rejoindre Peïra Cava (pierre creuse) soit à gauche par le col St Roch soit à droite par le col de l'Ablé (même kilométrage). Dans les deux cas vous débouchez au lieu-dit La cabanette et arrivez à la station de Peïra Cava.

Votre lieu de restauration sera le restaurant Barralis, tenue par Marie-Josée. N'oubliez pas de lui dire que vous êtes venus guidés par le Moto club de Juan les pins.

Cela lui fera plaisir …et nous aussi !

 

Après votre repas, reprenez la route vers le col de Turini.

Lieu mythique du sport mécanique.

A votre arrivée au col, garez-vous et installez vous sur un côté de la route. Suivant le côté choisi, vous êtes chez les supporters italiens ou chez les français. Du temps de la bataille au rallye de Monte-Carlo entre les berlinettes Alpine et les Lancia HF, les premiers invectivaient les seconds en appelant toute Alpine franchissant le col par "savonette, savonette" tandis que les second renvoyaient la balle avec "spaghetti, spaghetti" à la première berline italienne pointant le capot en venant du Moulinet. Chaud devant !

Fermez les yeux et imaginez un bon millier de personnes massées sur ce petit plateau, pataugeant dans la neige avec par ci par là un feu de camp ou un barbecue pour se réchauffer moral et estomac…

Il faut l'avoir vécu une fois pour le croire !

 

 

Une fois cette évocation terminée, prenez la route de Camp d'argent et le massif de l'Authion.

Une petite route rejoint une petite station de ski puis se prolonge, en sens unique, vers les cabanes vieilles (anciens casernements en ruine) avec troupeaux de moutons et de vaches l'été

puis la Pointe des trois communes avec une forteresse imposante à son sommet.

Magnifique point de vue.

Sur le même versant, un monument en forme de proue de navire rappelle les âpres combat des soldats de l'infanterie de marine morts ici même pendant les dernières heures de la seconde guerre mondiale.

Le monument a été créé par un médecin niçois, passionné de sculptures, le Dr Bénaïche.

Terminez la boucle et retournez vers le col de Turini.

Au col, prendre à droite vers La Bollène-Vésubie, village perché dans la vallée de la Vésubie peu avant Roquebillière.

Redescendez la vallée par Lantosque, St Jean La rivière où est captée l'eau alimentant la ville de Nice, le Cros d'Utelle (détour possible vers la Madonne d'Utelle (au dessus du village) pour un point de vue somptueux par beau temps), Plan du Var et la RN 202 jusqu'à Nice - aéroport.

Ce soir j'ai le temps de me faire une petite télé avant le dodo !

 

 

 

 

 

 

© Daniel VILLA-VEGA